La lettre d'info

Les tiques

Les tiques sont des parasites hématophages (qui se nourrissent de sang comme les puces). Elles sont de couleur marron et mesurent de 3 à 16mm quand elles sont repues de sang.

ticque.jpg

Les tiques dures (Rhipicephalus sanguineus, Dermacentor reticulatus, Ixodes ricinus) sont les plus fréquemment rencontrées. Elles vivent dans les sous-bois, les broussailles et les hautes herbes. Le risque d’infestation est particulièrement important durant les périodes chaudes et humides (de mai à octobre).

Une fois sur son hôte, la tique pique à l’aide d’un rostre implanté sur sa tête, se fixe et prend son repas de sang. Elle reste attachée jusqu’à ce qu’elle ait absorbé suffisamment de sang, puis se laisse tomber sur le sol.

Tique_micro.gif

En général, la tique n’occasionne pas de démangeaisons. Seule une réaction locale inflammatoire se produit parfois au point de pénétration de la tique. Si elles sont en grand nombre, elles peuvent occasionner de l’anémie. Le danger réel vient du fait qu’elles peuvent transmettre des maladies parasitaires graves voire mortelles : piroplasmose (babésiose) surtout dans les régions méditerranéennes, maladie de Lyme (borréliose), ehrlichiose, …

Traitement 

 Traiter votre animal avec un produit antiparasitaire (collier anti-tique, pipettes spot-on, spray) et inspecter soigneusement le pelage du chien au retour de la promenade. Les tiques choisissent de préférence des endroits où la peau est fine (oreilles, cou, …)  

Si malgré toutes ces précautions, votre animal attrape une tique, extrayez-la (pince + éther, ne pas tirer mais tourner la tique pour la faire lâcher prise) et désinfecter ou mieux, faites-la extraire par votre vétérinaire le plus rapidement possible (si vous attendez, le risque de contamination augmente !)



Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK