La lettre d'info

Premiers soins en cas d'urgence

Les accidents de circulation

Votre chat ou votre chien s’est fait renversé par une voiture ? Essayer de le garder allongé et rassurez-le, manipulez-le avec une extrême prudence et maintenez-le dans la position la plus naturelle possible. Conduisez-le chez votre vétérinaire

L’intoxication

L’animal titube, se couche, présente des vomissements, des saignements, des signes nerveux (spasmes, raideurs,…), il salive énormément, il a peut-être ingurgité une substance toxique (pesticides, mort-aux-rats, désherbant,…). Les symptômes et les traitements varient en fonction du toxique ingéré.

Si vous surprenez votre chien alors qu’il avale le produit, essayez de le faire vomir en lui donnant de l’eau très salée. Dans tous les cas, ne lui donnez pas de lait !

Hâtez-vous de le conduire chez le vétérinaire.

Les blessures ouvertes

  • chez le chien : mettre de l’ouate sur la plaie et entourez-la d’un pansement pour arrêter l’hémorragie. S’il s’agit d’un ongle cassé, n’y touchez pas. Conduisez-le chez votre vétérinaire
  • chez le chat : les morsures sont fréquentes chez les mâles en particulier non-castrés, les blessures sont souvent profondes et un abcès ne tardera pas à se former si la plaie n’est pas minutieusement désinfectée. Un abcès se remarque par un gonflement de la région atteinte, la région devient en outre chaude et douloureuse. Arrivé à maturation, l’abcès peut s’ouvrir et du pus apparaît. Un traitement médicamenteux adéquat s’impose sans tarder.

La diarrhée aiguë

Après 24h voire moins, si l’animal vomit, présentez votre animal à votre vétérinaire.

  • Ne lui donnez pas à manger.
  • Attention à la déshydratation, s’il le supporte donnez-lui à boire régulièrement, gardez-le au chaud en attendant la visite.
La présence de sang témoigne souvent d’un problème grave.

Blessure à l’œil, aux oreilles, étouffement

Vérifiez immédiatement qu’aucun corps étranger ne s’est glissé dans l’orifice concerné. Si l’animal est calme et que vous pouvez aisément le soulager, intervenez sans crainte. Par contre, si l’extraction du corps étranger semble risquée ou difficile, abstenez-vous pour ne pas aggraver la situation.



Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK