Troubles du comportement chez le chat


Les problèmes comportementaux chez le chat

Ce qui vous amène le plus souvent à consulter sont les problèmes d’agression sur personnes, les difficultés de cohabitation entre chats ou entre chiens et chats, les problèmes de malpropreté et de marquage urinaire.

Il est important de comprendre que des problèmes comportementaux arrivant subitement à l’âge adulte ont souvent une cause organique ou hormonale. Il est donc important de signaler tout changement soudain à votre vétérinaire afin d’investiguer davantage et de s’assurer qu’il est en bonne santé.


 


La malpropreté urinaire

Il s’agit d’une miction complète ou partielle en position accroupie sur un support horizontal hors litière (bien souvent sur les lits, canapés…)

Avant toute chose, assurez-vous auprès de votre vétérinaire que la cause n'est pas médicale : cystite, problème rénal, intestinal, infestation parasitaire, malformation congénitale mais aussi tout problème d’articulation pouvant être douloureux lorsque l’animal va au bac.

Par la suite, il faudra investiguer sur l'environnement de votre chat, vos habitudes de vie (autres animaux présents, cohabitation, etc.), la manière dont les bacs sont disposés, leur propreté, leur nombre (règle : nombre de litières = nombre de chats + 1), la séparation entre la zone d’élimination et la zone de nutrition, la possibilité de se percher pour observer, la présence de stimuli (jeux), la disponibilité de zones de repos et de nombreux autres détails (questionnaire MEMO - Modification Environnementale Multimodale).

 

Le marquage urinaire


marquage_urinaire.jpg


 

Le marquage urinaire est un jet projeté sur des supports verticaux (murs, fauteuil, etc.).

Le chat est positionné debout et haut sur ses pattes, sa queue haute et frétillante. (séquence du Flehmen)

Il ne s'agit pas de malpropreté. Ce marquage est activé par l’émotion, qu’il s’agisse d’excitation sexuelle (période de chaleur), de la présence d’autres chats venant perturber le quotidien, d’anxiété et toute autre cause émotionnelle.

Ces marquages seront présents proches des lieux de vie de votre chat (lieux de passage, couchage, nourriture, bac) et délimiteront ses espaces.

Il est faux de penser que la stérilisation solutionne tous ces problèmes. Si elle peut effectivement aider en cas de marquages pour des raisons d’excitation sexuelle, elle n’aura aucun impact sur les autres types. Ces derniers pourront être réduits grâce à une médication et un réajustement du quotidien, du milieu de vie, une gestion des interactions sociales, etc.

Vous souhaitez en connaître un peu plus concernant les différents types de marquage, et autres thématiques ?

Retrouver davantage d’explications dans l’onglet « l’éducation du chat »

Les agressions


ct_grr.jpg

 


 

Elles sont nombreuses, raison pour laquelle il est préférable de faire appel à un professionnel qui vous aidera à cibler le type d’agression pour y remédier.

En effet, il peut s'agir de comportements de prédation, d’agressions redirigées, d’agressions de distancement, d’autodéfense, etc. Il va falloir cibler la cause et les émotions de votre chat pour tenter d’améliorer ces comportements. La gestion sera différente selon le type d’agression et l’intensité émotionnelle.

Quel que soit le problème que vous rencontrez avec votre animal, les méthodes d’intimidation comme les sprays à eau, boites à cailloux, etc. est fortement déconseillée. Ces méthodes engendrent de la peur et donc du stress chez votre animal.

Le stress à répétition (excès de cortisol dans le sang, hormone de stress) peut entrainer du stress chronique à long terme  chez le chat et provoquer de nombreuses maladies en affaiblissant son système immunitaire

 

Enfin, la prise en charge des problèmes de comportement se font par une gestion de l’environnement et une thérapie comportementale à appliquer rigoureusement. L’intervention d’un spécialiste en comportement pourra s’avérer indispensable dans certains cas, afin de poser un diagnostic sur des troubles de l’humeur, également prescrire si besoin une médication efficace stabilisant votre chat et facilitant le travail de rééducation.

 

 

L’importance de l’enrichissement de l’habitat

 habitat1.jpg  habitat2.jpg

 


 

L’appauvrissement de l’environnement est souvent la cause de nombreux problèmes de comportement chez le chat.

Beaucoup de chats qui n’ont pas d’accès extérieur et vivent dans des appartements sans réelle occupation autre que celle d’attendre le retour de leur humain d’attachement, développent du stress dû à l’ennui, des comportements agressifs et nombreux autres problèmes.

 

Il est donc indispensable d’enrichir votre intérieur par des objets permettant à votre chat de prendre de la hauteur. Je pense à l’arbre à chat, des étagères murales, des ponts suspendus sur lesquels il ira se poser et vaquera à des activités d’observation (activité importante chez le chat). 

 

Pour permettre à votre chat, grand prédateur, d’aiguiser ses griffes sur autre chose que votre canapé, disposez à différents endroits bien visibles différents griffoirs.

 

Comment occuper un peu plus votre chat ?

Pouvoir assouvir ses comportements instinctifs de prédation, tels que : poursuivre, chasser sera source d’épanouissement.

Cela peut notamment se faire au travers différents objets donnant accès à sa nourriture : Le Pipolino que votre chat poursuivra, la gamelle « Catch » ainsi que le plateau « Trixie » grâce auxquels il pourra utiliser la dextérité de ses petites pattes pour en faire sortir ses croquettes ou friandises et bien d’autres objets intéressants que vous trouverez dans des animaleries.

Tous ces objets ont été conçus pour occuper votre chat et lui donner de l’activité indispensable à son bien-être.

De plus Le léchage étant un activité importante chez le chat, vous pouvez également trouver dans le commerce des tapis de léchage sur lesquels vous pourrez y disposer un peu de pâté permettant de créer des associations positives avec certaines choses difficiles (le départ, l’arrivée d’invités...) et l’occuper tout en le fatiguant et l’apaisant.

 

 

Préparation aux manipulations / Medical training

Dès le plus jeune âge, il est recommandé de préparer votre chat aux manipulations vétérinaires afin qu’elles soient associées à du plaisir.

Pour se faire, touchez-le sur certaines parties de son corps et donnez-lui sa friandise préférée. Procédez de manière progressive, à son rythme afin de ne pas créer l’effet inverse : le sensibiliser.

Procédez quotidiennement à de légères manipulations (regardez les oreilles, les yeux, tenir etc.) suivies de sa friandise préférée à chaque toucher.

 

Pour tous les chats sensibilisés, l’aide d’un coach comportementaliste travaillant le médical training pourra permettre d’améliorer grandement le bien-être de tous lors de ces manipulations.

 

Un coach comportementaliste travaille pour réhabiliter un animal en l’aidant dans la gestion de ses émotions et l’apprentissage de comportements alternatifs. Ce qui signifie que tout comportementaliste doit être capable de s’adapter à l’animal dans sa singularité. Ce qui implique de tenir compte de sa personnalité, ses émotions et trouver des pistes efficaces pour lui permettre d’évoluer au mieux.

Et puis, avec l’animal, il y a son propriétaire avec lequel il faudra se focaliser sur le lien à ressouder. Une relation à renforcer qui s’est parfois ébranlée.

Le coach vous aidera dans le travail de rééducation à mettre en place.

Dans certains cas, l’utilisation d’une médication peut s’avérer nécessaire et sera donc décidée avec votre vétérinaire ou un vétérinaire comportementaliste. Ce qui permettra à votre compagnon d’apprendre de manière constructive avec des émotions stables.

 

 

« Bien être et confiance »

Julie Sanchez

Comportementaliste, coach canin & félin

info@comportement.be - 0487/91.83.04

www.comportement.be

julie_compct.jpg

 

 

 

 

 

 


La lettre d'info

En savoir plus
Accepter